Ecrit par Laetitia dans la catégorie Actualités

vegetables_vitamins_diet_food_eat_cooking_ingredients_healthy-1386930

 

Il existe plusieurs types de choux kale certains sont avec des feuilles lisses et de couleur pourpre. Ici nous parlons  du chou kale vert et frisé, un crucifère tendance depuis quelques années. Il  fait partie des variétés anciennes de choux non pommées, résistantes au froid. Voyons pourquoi, réservé auparavant pour le bétail, il s’est introduit dans l’alimentation humaine.

APPORT NUTRITIONNEL pour 100g de chou

- Protéines : en bonne quantité si le chou est cru> 4g environ (2g si cuit)

Lipides : 0.5g

- Glucides :  4 à 10g

- Fibres : 3g en moyenne

ATOUTS  SANTE

Le chou kale CRU est une très bonne source de :

- bétacarotène (=provitamine A)

- vitamine K1, une vitamine nécessaire à la coagulation sanguine.

- vitamine C : 3 fois plus dans 100g de chou que dans 100g d’orange.

calcium : plus que dans le lait et mieux assimilé

- manganèse : 26% à 33% des besoins quotidiens couverts

souffre

Il contient aussi : potassium, fer et cuivre.

Le chou kale participe :

– à la santé des yeux et de la peau, avec la présence de caroténoïdes (lutéine, zéaxanthine, bétacarotène).

–  grâce à sa richesse en fibres solubles et insolubles, au maintien d’une flore intestinale saine, d’un transit régulier et d’une bonne satiété et glycémie. Tout ceci aide à mincir.  Le chou kale peut aussi avoir une influence favorable  sur le taux de cholestérol.

– à la prévention des cancers, maladies cardio-vasculaires, maladies liées au vieillissement et au renforcement du système immunitaire grâce aux antioxydants  (coenzyme Q10, flavonoïdes dont quercétine et kaempférol, glucosinolates, vitamine A et C) et fibres.

– à la santé des os et dents ainsi qu’à la prévention contre l’ostéoporose, grâce au calcium, potassium, vitamine A et fibres. Les fibres favorisent l’entretien d’une flore intestinale équilibré composée de bactéries saines qui produisent la vitamine K2, vitamine utile pour  lutter contre l’ostéoporose.

EN PRATIQUE

Le choisir : il doit être vert (non jauni), de préférence d’agriculture biologique (contient beaucoup de pesticides en culture conventionnelle). Sa pleine saison est d’octobre à mars.

Le cuisiner :  Il peut être présenté cru ou cuit.  Privilégiez si possible le chou cru ou peu cuit pour profiter de ses vitamines . En l’éminçant finement il peut être consommé sous forme de salade ou de smoothie. Pensez à ajouter une matière grasse végétale qui augmentera l’absorption du bétacarotène liposoluble ainsi qu’à bien mastiquer (pour la même raison !).

Dans le cadre de votre programme minceur Comme J’aime

Les données sur la teneur en glucides étant très variables (4 à 10g…), je vous conseille de limiter le chou kale à 100g par repas.

Note : En cas d’hypothyroïdie ou de prise d’anticoagulants : A haute dose, le chou kale, comme tous les crucifères, ralentit la fonction de la glande thyroïde. Concernant les anticoagulants, la richesse en vitamine K du chou peut interférer avec le traitement. Donc demandez conseil à votre médecin si vous êtes concerné(e).

POUR CONCLURE : En effet, le chou kale est un aliment intéressant nutritionnellement. Il fait donc partie des aliments à intégrer dans vos menus pour perdre du poids en pleine santé et en toute beauté :).

Laetitia Laetitia

Laetitia est la diététicienne diplômée du programme minceur Comme J'Aime. Laetitia veille à l'équilibre nutritionnel du programme minceur et élabore les menus minceur qui sont réalisés par notre chef cuisinier. Au fil de mon expérience professionnelle, j’ai développé des compétences pointues dans l’assistance aux personnes qui suivent un programme d’amincissement.

Des questions? des remarques? Ajoutez votre commentaire


Aimez-nous aussi

Derniers Articles

Focus sur le chou...

Ecrit par Laetitia

0 Commentaire

Vitamine C : la...

Ecrit par Laetitia

0 Commentaire

Maigrir vite